• Enseignement scientifique en classe de 1ère littéraire : nourrir, voir, utiliser l’énergie.

    Science : étude objective de la structure, des transformations, de l’évolution, des interactions de systèmes,

     

    En Physique, nous observons des phénomènes naturels, nous les observons même en détail en réalisant des mesures diverses, puis nous proposons une explication à l’aide de formules, de schémas et de relations.

    Cette explication, qui modélise le phénomène observé, peut nous permettre de réaliser des prévisions et de concevoir des dispositifs de plus en plus élaborés.

     

    Si nous nous trouvons dans le cadre de la Chimie, les systèmes étudiés sont de dimensions de l’ordre de 10-9 m (un millionième de millimètre) et s’appellent des atomes des molécules ou des ions.

    Toute explication ou modélisation d’une phénomène dit chimique prendra donc appui sur des descriptions de comportement d’atomes, ions ou molécules.

     

    Nourrir

     

    Exemple 1 : le C.A.H., le monde organique et le monde minéral.

    Adoptons le point de vue chimique : les molécules organiques sont des chaines à bases d’atomes de carbone. Les minéraux, sont des structures à base d’ions. Ces deux mondes se mélangent difficilement et pourtant, les plantes dont la structure est organique puisent les nutriments minéraux présents dans le sol à l’aide de leurs racines. C’est possible grâce à l’existence d’une structure particulière : le complexe argilo-humique.

     

    Exemple 2 : Une émulsion qu’est­-ce que c’est ?   Une mousse au chocolat, comment ça tient ?

    Cet exemple est proche du précédent. Il montrera comment les molécules de milieux  liquides non miscibles (par exemple l’huile et l’eau) peuvent être dispersées ensemble à l’aide d’entités chimiques appelées tensioactifs. On obtient alors une émulsion.

    Si la dispersion est réalisée avec un solide, un liquide et un gaz qui auraient dû se séparer, on obtient une mousse.

     

    Voir

     

    Exemple 3

    A partir de l’observation de la déviation de rayons lumineux par une goutte d’eau, nous pouvons concevoir des lentilles en verre, les caractériser par leur capacité à dévier plus ou moins fortement la lumière et les utiliser pour réaliser des instruments très utiles : des télescopes, des microscopes, des objectifs d’appareils photographiques, etc.

     

    Exemple 4

    La lumière du Soleil, en plus d’être déviée par les gouttes d’eau, est décomposée lorsqu’elle les traverse et nous observons des arcs en ciel. Cette lumière dite blanche et qui est en fait  un mélange de différentes lumières colorées vient éclairer notre monde et nous observons une multitude d’objets de différentes couleurs : ces interactions entre la lumière et les objets colorés demandent à être expliquées et interprétées.

     

    Energie

    La notion d’énergie, couramment considérée dans notre quotidien, est pourtant très difficile à définir ou à désigner en Physique. Nous ne savons pas forcément dire ce qu’est l’énergie, mais nous savons très bien décrire et mesurer comment cette énergie se transfère ou varie.

     

    Exemple 5

    Lorsque qu’un torrent dévale une montagne et passe dans les turbines d’une centrale hydroélectrique, l’énergie du torrent qui est de l’énergie mécanique (ici due au déplacement d’une grande quantité d’eau) se convertit en énergie électrique (passage de courant dans les circuits associés aux turbines mises en mouvement).

     

    Exemple 6

    Lorsque nous enflammons un mélange de gaz de ville et d’air, nous déclenchons une transformation chimique libérant de l’énergie (chimique) qui se transmet à l’environnement sous sa forme la plus désordonnée : la chaleur.

     

     

    .

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique